header
ACCUEIL/NOUVELLES
SECTION DES MEMBRES sep puce NOM puce PASS
Rubrique
puce
puce
puce
puce
puce
ACTIONS
puce
puce
puce
puce
puce
puce
puce
puce
Rubrique
 

nouveau

- ACTION 2009

- FILM 2010-MARIO

- Fondation RATP-

FILM INDONESIE

Maj du 05 /01 /2011

HAITI

Présentation

Action 2013

Nous poursuivons notre aide en direction d'Haïti, du 3 au 10 février 2013 des techniciens de Mars partiront sur le terrain afin de poursuivre le programme de MARS qui comporte deux volets d'étude pour des projets d'extraction d'eau potable et de filtration dont nous espérons le financement en 2013.

- Poursuite de l'étude pour l'approvisionnement d'eau potable dans la province de Miragoan (Paillant).

- Nouvelle étude de même nature dans la province de Léogan (Grande Savane).

Action 2010

C'est en contactant la Plateforme d'Associations Franco-HAïtiennes que lnotre organisation a été mise en contact avec avec l'association GAMAH (Groupe d'intervention Médicale à Haïti). Un partenariat s'est engagé avec ces deux organisation et l'ONG-MARS a envoyer à deux reprises (en février et juin 2010) quatre techniciens pour soutenir l'action de GAMAH sur le terrain (antenne médicale mobile dans la province des Nippes).

Action de MARS en février 2010 (document PDF)

Zone de Grand Boucan
- voir rapport ci-dessous

Les habitants de cette zone vivent un isolement extrême. Pas de dispensaire, pas d'aide médicale. La situation sanitaire est catastrophique, les conditions de vie des plus miséreuses cela aggravé par un accès à l'eau rudimentaire et dont la qualité est à risques.
L'intervention dans cette zone est d'une très grande urgence car la population des plus démunie, n'a aucune capacité d'assurer sa propre sécurité sanitaire.

Zone Ile de la Gonave
- voir rapport ci-dessous

Zone de Paillant
- extration d'eau potable

Notre action : Fournir de l'eau potable de façon pérenne à des communautés villageoises ciblés, ici le village isolé de Grand Boucant.

Grand Boucan

Situation géographique

L'accès à la presqu'ile se fait à partir de la ville de Petit Trou de Nippe, il faut 30 à 45 mn en bateau moteur puissant pour atteindre Grand Boucant.
L'isolement du village est très important, l'accès par les terres est quasi impossible, c'est l'accès par la mer qu'il faut privilégie.





 


Objectifs spécifiques

Action 1 : Grand Boucan

Une mare d’eau croupie au cœur du village, ici il s’agit d’une urgence sanitaire, cette mare si situe au cœur du village, des enfants se baignent dedans, c’est une situation catastrophique sur le plan sanitaire, une usine à moustiques et à bactéries.
Les dimensions représentent environ un bassin de 40 m *40 m et une profondeur moyenne de 70 cm.
Ce qui nous fait un volume d’eau de 1120 m3. L’extraction de cette eau ne pousserait pas trop de problème avec des pompes de grande puissance (8 kva tri) et un groupe électrogène de 30 kva. Mais il faut planifier le remblayage de ce trou avec les pierres disponibles localement, cette action nécessiterait l’engagement de 30 hommes / jour durant une semaine, nécessitant du matériel de terrassement manuelle. (Pelles, pioches, barres à mine, brouettes.

   

Action 2 : Ile de la Gonâve, Pointe à Raquettes.

Nous avons étudié deux puits, les habitants l’utilisent pour boire et se laver, nous avons fait des tests de salinité et nous l’avons goûté, le taux de sel est très faible, il serait nécessaire de réaliser une étude de cette eau plus poussée avec un ensemble de test OMS (valise de test OMS).
Après cette étude nous pourrions savoir si nous devons intégrer à l’installation une filtration ou si elle est sans objet.

Le 1er puits se situe à environ 1000 m du cœur du village sur un terrain parfaitement plat. Il serait intéressant de prévoir une unité solaire car il n’y a quasiment pas de dénivelé donc pas de trop grande puissance à prévoir.
Le puits n’est jamais à sec, malgré les prises d’eau constante par les habitants, il faudrait faire un pompage massif pour le vider et mesurer le retour d’eau
Un investissement matériel de 15 000 € permettrait une installation solaire durable et de qualité.

Le deuxième puits comporte de l’eau douce, mais il se situe à environ 2 km, pour le transport de l’eau ce n’est pas un problème, mais c’est la quantité d’eau disponible qui n’est pas garantie, comme pour le 1er puits il faudrait faire une analyse avec la valise de test OMS, vider le puits pour connaître le volume et le retour d’eau.
L’investissement : idem que le 1er puits.

Action 3 : Zone de Paillant

- extration d'eau potable

Nous avons réaliser une étude sur Etang Rey (Paillant) forage et extraction d’eau potable.

 

 


imprimer   Haut de page
pub
   Partenaires